Vonjiniaina
témoigne

Elle partage son histoire et son projet professionnel ! Vonjiniaina réalise son rêve en se formant au métier de Gestionnaire de Paie

Il faut se battre individuellement pour se reconvertir. Je m’investis à fond pour réussir.

Vonjiniaina, 46 ans
Graduate Gestionnaire de Paie avec comptalia
Image
Découvrez le témoignage de Vonjiniaina

Un conseiller en formation m’a bien rassuré sur cette formation. Il m’a indiqué que je pouvais la valider à mon rythme grâce à la garantie réussite de 5 ans.

Grâce à cette formation je suis plus structurée. Comptalia permet d’avoir un cadre de travail et donc je m’auto-discipline plus facilement. J’aime beaucoup cette méthode d’apprentissage.

Je vous conseille vraiment d’assister le plus possible aux lives animés par les formateurs. Ce sont des moments très importants pour poser vos questions et faire connaissance avec les autres apprenants.

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre parcours professionnel avant de rejoindre Comptalia pour suivre votre formation Graduate Gestionnaire de Paie ?

J’ai été adoptée et je suis arrivée en France à 16 ans sans avoir fait d’étude. 

J’ai eu mon BEP Sanitaire Social et intégré une école d’aide-soignante afin d’obtenir mon DEAS (Diplôme d’Etat d’Aide-Soignant). 

J’ai exercé ce beau métier auprès de personnes âgées pendant 20 ans. Suite à un grave accident du travail et 3 opérations plus tard, j’ai senti l’urgence de me reconvertir. 
J’ai toujours rêvé d’avoir le Baccalauréat coûte que coûte. C’était le moment ou jamais. C’est mon médecin du travail qui m’a aiguillé sur ma reconversion.
J’ai obtenu mon BAC pro gestion administration à 45 ans et j’en suis très fière !

Je ne voulais pas m’arrêter au BAC et souhaitais me spécialiser.
Pour m’aider à construire ma reconversion professionnelle j’ai fait des tests de personnalité. Les chiffres et le social sont ressortis en tête !
Par le passé, j’avais déjà effectué des missions en comptabilité. La gestion de la paie fait la fusion des chiffres et du social c’était donc la formation parfaite !

Pourquoi avoir opté pour cette formation avec Comptalia ?

Au début, je souhaitais faire ma formation en contrat de professionnalisation mais je n’ai pas trouvé d’entreprise pour m’accueillir. Sans entreprise, l’école initialement choisie ne pouvait pas m’accepter. Je me suis retrouvée en septembre sans formation et au chômage. J’étais “sur le bord de la route”. C’est en faisant des recherches sur Internet concernant le métier de gestionnaire de paie que j’ai découvert Comptalia. 

Je voulais absolument faire cette formation de gestionnaire de paie. 

J’ai comparé les offres des écoles en ligne mais la première impression sur Comptalia a été la bonne ! J’ai aimé la présentation du programme. 

Un conseiller en formation m’a bien rassuré sur cette formation. Il m’a indiqué que je pouvais la valider à mon rythme grâce à la garantie réussite de 5 ans.

Mon objectif est de trouver rapidement un emploi pour ne pas perdre de temps dans ma reconversion. Mais, j’ai mon filet de sécurité qui me rassure : je peux si je le souhaite passer mon diplôme en 5 ans !

Qu'est-ce que vous aimez dans votre formation ?

J’adore les ressources humaines et la paie. La formation est très intéressante. 
J’aime le fait de pouvoir travailler mes cours à mon rythme. Ils sont très bien pensés. J’avance module par module et pas à pas. 

J’aime beaucoup découvrir comment fonctionne l’administration du personnel et le droit social. Les cours de paie sont mes préférés même si je n’ai pas encore tous les automatismes.

Comptalia est une très bonne école. De nombreuses formations sont offertes. Je suis gratuitement l’option comptabilité et je peux aussi accéder à de nombreuses autres formations. On nous donne tous les outils pour réussir.

Grâce à cette formation je suis plus structurée. Comptalia permet d’avoir un cadre de travail et donc je m’auto-discipline plus facilement. J’aime beaucoup cette méthode d’apprentissage.
 

Quelles sont d’après vous, les qualités pour réussir dans le métier de gestionnaire de paie ?

Il faut faire preuve de concentration, de sérieux, être disponible, empathique, discrète et autonome. 

À quel projet professionnel répond votre formation ?

Mon challenge est de finir ma formation en juin. Mais je sais que par sécurité je peux la finir dans 5 ans.

Mon objectif est de devenir gestionnaire de la paie. Il y a beaucoup d’offres d’emploi à Bordeaux !
 

Qu'est-ce que vous aimez dans le métier gestionnaire de paie ?

Réaliser les fiches de paie et être à l’écoute des salariés pour la partie administration du personnel. Je trouve ce métier passionnant.

Que pouvez-vous dire concernant les formateurs et l'équipe pédagogique de manière générale ?

C’est une équipe très dynamique et disponible, soucieuse de donner le meilleur aux apprenants.

Avez-vous participé aux ateliers organisés dans le cadre de nos Studi Campus ?

J’ai d’abord participé à un atelier “comptabilité des inventaires” animé par un formateur. 

J’ai ensuite participé à l’atelier du Cours Florent sur les “soft skills”. Je me suis inscrite car je pense que c’est un vrai plus pour mon employabilité. Je souhaitais aussi rencontrer les autres apprenants de l’école. 

J’ai beaucoup appris pendant cet atelier sur les soft skills. C’était un concept très flou pour moi ! J’ai amélioré ma manière de prendre la parole, de me présenter, de respirer, me concentrer. Il y a eu aussi un exercice sur la découverte de soi. 
Nous avons appris des méthodes pour améliorer notre prise de parole en public : intonation de la voix, articulation, gestion de l’espace, posture...

Je devais improviser et m’imaginer en situation réelle pour décrocher le poste de gestionnaire de paie, donner le meilleur de moi ! J’ai appris à valoriser mes expériences, parler des compétences qui me différencient des autres candidats, avoir une attitude positive...

J’ai aimé le fait que nous étions en petit groupe (8 participants). C’était presque un cours particulier ! 
Lorsque je passerai mes entretiens de recrutement je penserai à ces techniques. 

J’ai pris conscience que j’avais ma place, que j’étais légitime, qu’il faut se battre, ne pas avoir de doute, se donner l’autorisation d’être et accepter toutes les particularités qui nous différencient des autres (études, langues…).

Allez-vous faire un stage professionnel avant la fin de votre formation ?

Oui. J’ai appelé de nombreuses entreprises. J’en ai eu marre. J’ai donc décidé de me rendre directement chez des entreprises que j’avais identifiées avec mon CV imprimé. La 4e entreprise m’a dit oui ! Je vais faire un stage de 6 semaines au sein du service RH d’une PME (grossiste alimentaire) à côté de chez moi. 


Mon conseil est de donner la liberté à l’entreprise de choisir la période du stage. Cette expérience me permettra de prouver mes compétences.
 

Quels sont vos conseils pour aider nos futurs apprenants ?

L’important est de savoir s’auto-discipliner, travailler chaque module, chaque exercice. 

Une apprenante m’a appelé pour savoir comment je m'organise. Je lui ai dit que je ne pouvais pas tout retenir. Donc, ma technique est de faire des schémas sur des fiches bristol afin de résumer les cours. Je fais des “arbres magiques” pour chaque notion clé. Par exemple pour la thématique “arrêt de travail” je relie les mots clés liés grâce à des flèches. 

Lorsque je ne comprend pas quelque chose, je ne reste pas à rien faire. 
Je pose la question aux formateurs (pendant les cours en live ou sur le forum avec une capture d’écran) et sur le forum des apprenants. J’obtiens des réponses très rapidement. Et sinon je regarde sur internet. 

Je vous conseille vraiment d’assister le plus possible aux lives animés par les formateurs. Ce sont des moments très importants pour poser vos questions et faire connaissance avec les autres apprenants.

Je pense aussi qu’il ne faut pas se focaliser démesurément sur les dates / échéances. Il faut s’en servir comme un cadre utile pour avancer dans chaque matière. Si vous êtes en avance sur le programme, n’hésitez pas à faire débloquer les modules suivants. 

Il faut aussi savoir travailler à son rythme. 

Ce n’est pas tous les jours facile car je n’ai aucune expérience dans le domaine de ma formation. Mais je m’accroche parce-que j’aime vraiment apprendre dans ce secteur. 

Il faut se battre individuellement pour se reconvertir. Je m’investis à fond pour réussir. 
 

Comment concilier au mieux vie personnelle et formation ?

Je travaille pendant que les enfants sont à l’école. Je travaille aussi à leurs côtés afin que nous fassions ensemble des efforts.
N’hésitez pas à associer votre famille dans votre formation : leur expliquer les raisons de la formation, leur demander du soutien. 

Lorsque je suis en déplacement ou que je vais à des rendez-vous, je consulte mes cours pour ne pas perdre de temps. 

Je respecte mes heures d’études avec une bonne discipline.