Aurélie
témoigne

Après un parcours littéraire, Aurélie lance son école de musique et décide de se former à la comptabilité en plus de son emploi. Elle prépare actuellement son DCG avec Comptalia.

Je mène de front mon emploi, la gestion d’une entreprise, ma vie familiale et ma préparation du DCG.

Aurélie, 35 ans
DCG - Pack 3 UE avec comptalia
Image
Découvrez le témoignage d'Aurélie

L’école réussit le tour de force d’avoir tous les avantages de l’enseignement en présentiel avec les avantages que peut représenter l’enseignement à distance, notamment la flexibilité de l’organisation.

Les formateurs sont très compétents et disponibles.

La réussite de la formation dépend beaucoup de l’organisation qui est source de motivation.

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre parcours universitaire et professionnel avant de rejoindre Comptalia ?

J'ai obtenu un BAC Littéraire en 2003. J'ai poursuivi mes études en Licence de Lettres Modernes et en DEUG de psychologie (en double diplôme à la faculté). Cherchant du travail et ayant choisi un parcours universitaire, j’ai dû faire face à la remarque d'un employeur qui m'a dit un jour que '"je n'avais pas de diplôme pour travailler"...
Cette phrase a eu des conséquences énormes sur la suite de ma vie.


Musicienne depuis toujours, j’ai décidé tout de suite après la fin de mes études à 22 ans, de créer ma propre entreprise, une école de musique. 
J'ai ensuite envisagé de reprendre mes études afin d'ajouter une corde à mon arc si un jour je devais me reconvertir.
La comptabilité m'attirait et un accident domestique a fini de me convaincre qu'il fallait que je couvre mes arrières.
J'ai donc passé un titre d'assistante comptable et j'ai enchaîné avec un DUT Gestion des Entreprises et des Administrations, option Finance et Comptabilité en 2 ans, en formation continue.
 
Côté professionnel, pendant que je préparais mon titre d'assistant comptable et tout en ayant mon entreprise en parallèle, j'ai rejoint un Groupement d'Employeurs. Je travaillais en tant qu'assistante de direction et assistante comptable dans des entreprises variées. 
Il y a 2 ans, j'ai intégré un cabinet comptable en tant qu'opératrice de saisie.

Pourquoi avoir choisi de préparer votre DCG et pourquoi avec Comptalia ?

Grâce à mon DUT, j’étais dispensée de la moitié des matières du DCG. C’était l’occasion d'obtenir un BAC+3 reconnu par l’État et les entreprises.

Je connaissais déjà Comptalia ! Lorsque je préparais le titre d'assistant en comptabilité j’étais abonnée aux cours vidéo du groupe Studi. Je les trouvais géniales, claires et motivantes.
Lorsque je me suis lancée dans le DUT j'ai voulu reprendre un abonnement. 
Mais, impossible : la formule avait changé. Il n’existait plus d’abonnement mensuel.

Après avoir préparé seule quelques unités d’enseignements du DCG, je me suis rendue compte que si je voulais mon DCG il fallait que je m’inscrive à Comptalia.

J’ai économisé pour pouvoir m’inscrire à une première UE. L’année d’après j’ai monté un dossier avec mon OPCA pour financer (avec mes heures de DIF) les 3 unités d’enseignement restantes et pouvoir finir mon DCG. 

Qu'est-ce que vous aimez dans votre formation ?

TOUT ! La formation est complète à tout niveau. Les outils proposés sont divers et correspondent à tous les types de profils : cours papiers/pdf, vidéos, lives, évaluations ou quizz pour se jauger, le mur avec l’intervention très fréquente des équipes Studi qui sont extrêmement présentes et réactives… Toute cette diversité c’est autant d’antidotes contre la démotivation ! 

Marre de lire ses cours ? Hop, on suit une vidéo, ça re-dynamise l’apprentissage…

Comptalia vous fait oublier les inconvénients de l’enseignement à distance. 

L’école réussit le tour de force d’avoir tous les avantages de l’enseignement en présentiel avec les avantages que peut représenter l’enseignement à distance, notamment la flexibilité de l’organisation.
 

Comment concilier au mieux vie professionnelle, personnelle et votre formation ?

Pour moi l’important est de garder un temps pour tout. Dans mon planning je laisse volontairement des journées où il n’y a rien à faire pour souffler.
J’ai un petit garçon de 3 ans et demi, 2 activités professionnelles et une formation à mener de front. 
Je travaille sur mes cours pendant la pause déjeuner lorsque mon fils est à la cantine ou le soir quand il est couché. Il est important pour lui et pour moi de garder nos moments. C’est la bouffée d’oxygène dans le marathon que représente le reste.
 

Qu'est-ce que vous avez découvert chez Comptalia, par rapport à votre formation universitaire par exemple ?

Le Groupe Studi a ce côté « familial » avec une forte entraide qu’on ne voit pas toujours, même dans les universités. Il y a vraiment une cohésion et un élan commun sur la plateforme de formation. On est tous là pour un seul et même but : obtenir notre diplôme. On veut réussir notre projet. Il n’y a pas de compétition. 
 

Que pouvez-vous dire concernant les formateurs et l'équipe pédagogique de manière générale ?

L’équipe pédagogique est toujours là. Il n’est pas rare de voir certains répondre aux questions, même très tard en semaine ou le dimanche. Les apprenants ne sont jamais seuls.

Les formateurs sont très compétents et disponibles.

Avez-vous déjà participé à nos Studi Campus ?

Oui, c’est une super idée. C’est l’occasion de se rencontrer entre apprenants ou d’en apprendre plus sur un thème précis, de discuter avec les formateurs de vive voix...
Personnellement j’ai assisté à plusieurs ateliers dédiés à la comptabilité dans le but de réactualiser mes connaissances. Mais j’avoue que cette année je me laisserais tenter par ceux dédiés au marketing !
 

À quel projet professionnel répond votre formation ?

Après le DCG je ne sais pas encore si je poursuivrai sur un DSCG ou une autre formation. Pour l’instant, je reste concentrée sur mon DCG. L’obtenir me permettra d’avoir la crédibilité nécessaire pour évoluer et accéder à des postes de collaborateur comptable, plutôt que « simple » opératrice de saisie. Même si mon poste est plus diversifié que son intitulé, qui peut paraître réducteur.

Qu'est-ce qui vous plaît dans la fonction de collaborateur comptable ?

La relation clientèle. C’est ce qui me manque sur le poste que j’occupe. 

Quels sont vos conseils pour aider nos futurs apprenants ?

Personnellement, j’ai testé plusieurs organisations pour concilier activités professionnelles, vie de famille et formation… 

La réussite de la formation dépend beaucoup de l’organisation qui est source de motivation.

Paniquée de me croire très en retard sur le programme j’ai connu des heures de doute et de démotivation. Depuis quelques mois j’ai mis en place ma nouvelle organisation et j’aborde ma formation avec beaucoup plus de sérénité.

  • Je m’appuie sur le planning établi par COMPTALIA. Il me permet d’avoir une indication du temps que je dois passer sur chaque module. 
  • Je répartis ce que je veux faire sur le module sur ce laps de temps : cours papier à lire et à annoter, vidéo à visionner, assister aux lives ou visionnage en replay, exercices… 
  • J’intègre ces tâches dans un agenda
  • J’estime mon éventuel retard qui sera facilement rattrapé pendant mes jours de congés par exemple.

Étant donné que je prépare plusieurs unités d’enseignement, j’essaie de répartir les tâches à faire afin d’avoir tous les jours au moins un exercice, une vidéo, un cours.
Dès que j’arrive à la fin d’une tâche, je la surligne.