Céline
témoigne

Céline vous partage ses conseils pour réussir votre formation en ligne

J'ai réussi mon DCG et mon DSCG avec Comptalia depuis la Guyane !

Céline, 42 ans
Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion - DSCG avec comptalia
Image
Céline Dalban Comptalia

Je n'avais pas prévu de poursuivre avec le DSCG mais je crois que j'ai développé une forme d'addiction à la formation !

Je regardais tous les lives si possible en direct car les échanges avec les professeurs étaient très enrichissants.

J'ai vécu dans différents DOM et la distance ne pose aucun problème.

Quel a été votre parcours avant de rejoindre la 1re formation suivie chez Comptalia ?

Après un BAC S (spécialité maths) j'ai fait une première année de DEUG Sciences de la matière puis la deuxième année s'est transformée en DEUST contrôle qualité alimentation nutrition en alternance. J'ai ensuite été embauchée dans l'entreprise où j'avais fait mon alternance. J'ai donc travaillé 4 années dans un centre de recherche en papiers spéciaux.
Puis j'ai travaillé comme technicienne de maintenance en micro-électronique en salle blanche pendant 1 an.
Ensuite, j'ai fait un DU de génétique moléculaire médicale par correspondance mais je n'ai pas eu l'occasion de travailler dans ce secteur.

J'ai ensuite travaillé comme responsable client puis gérante dans la restauration collective pendant 8 ans en outre-mer.
Lors de mon retour en métropole, je souhaitais me reconvertir et la comptabilité/gestion m'intéressait. J'ai découvert la comptabilité avec un chèque comptabilité (15 jours de formation en présentiel), cela a confirmé mon intérêt pour ce domaine.

C'est à ce moment-là que Comptalia est entré dans ma vie et pour une longue durée ! J’ai d'abord préparé un certificat comptable puis le DCG et enfin le DSCG que j'ai obtenu en 2019 !

En parallèle, j'ai continué ma vie professionnelle en devenant d'abord professeur de biotechnologies en lycée professionnel puis formatrice indépendante pour les adultes.
 

Pourquoi avoir choisi de vous former avec Comptalia ? Qu'est-ce qui a fait la différence et pourquoi avoir démarré avec un certificat comptable ?

Je voulais me former mais tout en continuant de travailler. Avec 2 enfants en bas âge, j'ai choisi de me former depuis la maison.
J'avais déjà fait une formation avec le CNED et j'avais apprécié l'autonomie que la formation à distance apporte.

Comptalia proposait un certificat comptable que je pouvais faire en accéléré ce qui m'a permis d'obtenir rapidement un justificatif de formation à ajouter sur mon CV pour pouvoir accéder à des postes qui requièrent des connaissances spécifiques. 
 

Vous avez ensuite continué avec la préparation du DCG et du DSCG avec Comptalia. Pourquoi ?

Le certificat m'a préparé à 4 UE du DCG, alors j'ai tenté ma chance en candidat libre. Quand j'ai vu que j'étais capable d'avoir de bonnes notes à cet examen d’État, j'ai été mise en confiance, j'ai donc décidé de poursuivre le DCG.

Je n'avais pas prévu de poursuivre avec le DSCG mais je crois que j'ai développé une forme d'addiction à la formation !
 

Quelles sont maintenant les prochaines étapes ?

Je n'ai pas prévu de passer le DEC car je dois changer de région dans moins de 2 ans. C'est donc incompatible avec un stage de 3 ans.

Je vais postuler dans le secteur privé. Mon idéal serait un poste de contrôleur de gestion.

J'aime analyser, comprendre et faire comprendre, améliorer, optimiser, je suis pédagogue et diplomate et j'ai un bon sens de l'analyse.
 

Est-ce que vous travaillez en parallèle de votre formation ? Si oui, quels sont vos conseils pour concilier au mieux votre vie professionnelle / familiale / formation ?

J'ai toujours travaillé en me formant et j'ai 2 enfants.
J'ai eu la chance d'avoir des métiers qui me laissaient du temps à la maison (enseignant et indépendant notamment).

J'essayais de ne pas me mettre sur les cours le weekend (sauf en période de révisions) pour me consacrer à ma famille.
Je travaillais mes cours dès que j'avais 1 heure libre. Je regardais les cours vidéos principalement en prenant des notes. Les cours papiers et les exercices me servaient en période de révision pour approfondir des connaissances. 

Pour m’entraîner, j’ai répondu à quelques épreuves comme si j’étais en examen. Pour les autres, je lisais l’énoncé et je répondais dans ma tête, puis je regardais le corrigé. 
 
J'essayais de respecter les plannings de Comptalia pour ne pas prendre de retard et j'ai souvent été en avance. Dans ce cas, je demandais à débloquer les modules suivants.

Je regardais tous les lives si possible en direct car les échanges avec les professeurs étaient très enrichissants.
 

Qu'est-ce que votre formation a permis de développer chez vous ?

J'ai probablement gagné en organisation et en rigueur.
 

Vous vivez en Guyane, de quelle manière votre apprentissage est différent des apprenants qui vivent en métropole. Est-ce que la distance est un frein ?

Les lives étaient dans l'après-midi. Lorsque je ne pouvais pas les suivre, je les regardais en replay.

Les horaires des examens sont décalés (donc démarrage à 6h du matin par exemple) ce qui est un peu rude mais ce n'est qu'une fois par an.

La première année je me suis inscrite pour l'oral d'anglais, j'ai appris qu'il fallait aller le passer en métropole à mes frais. J'ai donc renoncé. Puis cette année, après quelques démarches, j'ai pu passer les 2 oraux en visioconférence depuis le rectorat.

J'ai vécu dans différents DOM et la distance ne pose aucun problème.